Le plasma de Quinton

Mis à jour : avr. 19

L'organisme est un véritable aquarium marin vivant


« Le Plasma Marin pour Notre Santé »

Commençons par une vérité historique vérifiable.

C’est Louis Charles Malassez (1842-1909), éminent hématologue français, qu’est le découvreur

de la concentration isotonique. (le sérum physiologique)

René Quinton, chercheur français (1866-1925) a le mérite de prouver au monde entier

l’analogie entre la concentration isotonique de l’eau de mer à déconcentration minérale

et le plasma sanguin des êtres.

Il ajoute un élément vital à ce que son compatriote Malassez avait découvert, il trouve dans

l’eau de mer des éléments minéraux bio-disponibles à effet thérapeutique.

René Quinton décrit ses observations par la métaphore suivante :

« Tout organisme animal est un véritable aquarium marin où continuent à vivre, dans les

conditions aquatiques des origines, les cellules qui le constituent »

Prélèvement et Traitement de l'eau de mer

René Quinton détermina certaines zones spéciales pour prélever une eau pure et " vivante ", destinée à préparer son "Plasma de Quinton". Ces zones sont appelées techniquement "Vortex" et présentent des courants tourbillonnaires, une température constante, une composition minérale peu variable, ce qui permet la reproduction du phyto et du zooplancton.

Recueillie par 30 mètres de profondeur et à 10 mètres du fond de l’océan, analysée et filtrée sur place, l’eau est transportée aux laboratoires Quinton sous température contrôlée et conservée à 4º/6º C en chambre spéciale, au maximum pendant 45 jours.

Au laboratoire, l'eau est à nouveau microfiltrée à froid et conditionnée dans des ampoules stériles de 10 ml ; on obtient ainsi une eau de mer naturelle hypertonique (30 g./l), d’environ 30 grammes de sels totaux par litre, commercialisée sous le nom de Quinton®Hypertonic Buvable.

Pour ramener la concentration marine à l’isotonie sanguine de 9 g./l, l’eau de mer est diluée au laboratoire avec de l’eau minérale naturelle non chauffée ( Aqua Fontana) car Quinton avait mis en évidence que l’eau distillée (stérilisée par chauffage) faisait perdre beaucoup de ses propriétés à l'eau de mer. On obtient ainsi une eau dont la salinité est de 9 g/l de sels totaux ; elle est commercialisée sous le nom de Quinton®Isotonic Buvable(appelé à l'origine "Plasma de Quinton").

A la mort de Quinton, en 1925, certains médecins et thérapeutes continuèrent à utiliser le Palsma de Quinton pour le traitement de leurs patients, mais à l'apparition de la chimie et en particuliers des antibiotiques, le traitement par l'eau de mer de Quinton tomba progressivement en désuétude. Il faut toutefois rappeler qu'il était permis de l'injecter jusqu'en 1982 et qu'elle était remboursé par la Sécurité Sociale jusqu'en avril 1982! Actuellement, même si le Quinton®Isotonicse prépare avec le label injectable (et qu'il a été injecté pendant près de 80 ans sous cette forme sans aucune procédure administrative et judiciaire à son encontre !), il est interdit de l'injecter pour des questions administratives (non renouvellement de l'AMM en 1982 - Autorisation de Mise sur le Marché). Les autorisations sanitaires actuelles ne permettant que l’usage par voie orale, selon la Pharmacopée Européenne.

Différents laboratoires ont commercialisé et commercialisent de l’eau de mer soit en solution

marine hypertonique ou en isotonique.

L’intérêt du consommateur est de choisir la meilleure.

L’eau de mer est collectée sur la côte bretonne à marée haute dans des courants marins

très oxygénés. Ce prélèvement est effectué par une compagnie spécialisée qui prélève

pour différents laboratoires.

Une fois recueillie, l’eau de mer brute subit dans l’atelier de traitement sur la côte une

micro-filtration à froid à 0.22μ. Cela se fait à travers des membranes poly-sulfatés. Avec

cette opération l’eau de mer naturelle hypertonique a un taux de carbone organique total

qui tourne autour de 1 mg/l. C’est la quantité de pré-biotique. Après ce traitement de

micro-filtration à froid, l’eau de mer est acheminée en véhicule iso-thermique en moins

de 48 heures vers les laboratoires de fabrication.


Quand René Quinton effectuait ses essais sur des globules blancs, il affirmait que la

composition minérale qualitative et quantitative de son plasma était primordiale pour leur survie.

Il attribuait l’activité et l’effet thérapeutique de son plasma à l’ensemble de la partie minérale bio-

disponible.


Depuis les « Laboratoires Quinton International » parlent aussi de pré-biotiques bio disponibles.

Leurs dépliants publicitaires mentionnent « Depuis 1897 les Laboratoires Quinton garantissent

en deux concentrations différentes, le Totum des sels marins minéraux et pré-biotiques bio

disponibles (non chauffés, non irradiés, non dessodés) »

Que sont des pré-biotiques.

Les pré-biotiques sont des molécules organiques, généralement des mono- ou polysaccharides

constitués d’enchaînements de plusieurs unités de sucres. Ils échappent à la digestion dans

l’intestin. Ils agissent comme substance chimique sur laquelle entrent en action spécifiquement

les enzymes. Cependant, toutes les molécules organiques présentes dans l’eau de mer ne sont

pas des pré-biotiques.

La présence quantitative des molécules organiques pré-biotiques bio-disponibles dans

l’eau de mer se reflète dans la teneur en carbone organique total. Une solution marine

hypertonique buvable en contient environ 1 mg/l.

Ce chiffre est le résultat des rapports d’analyses effectués pour la compagnie de

pompage de l’eau de mer.

Pour que les pré-biotiques puissent avoir une action thérapeutique et/ou diététique significative

dans l’organisme, il faut en absorber 5 grammes par jour.

Dans le cas d’une solution marine dont les pré-biotiques se reflètent dans la teneur en carbone

organique d’un (1) mg par litre, cela revient à absorber 5000 litres d’eau de mer hypertonique en

une journée.3

René Quinton n’a jamais parlé du pré-biotique, il parlait uniquement de la partie minérale de

l’eau de mer qu’il considérait comme l’agent thérapeutique.

La publicité mentionne aussi « L’eau de mer est altérée par la chaleur et tous les éléments pré-

biotiques de l’eau de mer sont thermolabiles »

C’est vrai, sous l’influence de facteurs tels que la température, la pression, la lumière etc. les

molécules organiques (pas toutes de pré-biotiques) changent leur organisation spatiale cela au

contraire des molécules minérales qui sont des molécules stables. De ce fait l’effet

thérapeutique des minéraux marins présents dans les solutions marines en produit fini est

préservé.


Peut-être par intuition que René Quinton a mis noir sur blanc :

« L'action thérapeutique de l'eau de mer est flagrante. Des expériences ultérieures devront la

mesurer et la spécifier. Il est possible que dans certaines affections cette action soit souveraine.

Il est possible que dans d'autres, elle soit complètement néfaste »

René Quinton ne comprenait pas à son époque le pourquoi des réactions adverses.

La description de la mort des sujets traités par le Dr Jean Jarricot laisse penser aux

endotoxines.

Les solutions quinton en contiennent au maximum entre 0.5 et 1.5 par ml. Elles sont

totalement sécuritaires.

La solution marine administrée en injection doit être isotonique avec une marge

d’osmolarité qui devrait se situer dans des limites relativement étroites (entre 285-300 mol par

litre). Si ce n’est pas le cas il existe un danger pour les cellules, elles peuvent éclater. Pour cela

la forme hypertonique de l’eau de mer ne peut pas être injectée. De toutes façons, les

injections au Plasma Marin sont interdites en Europe et au Canada.

Très important à savoir :

- il n’existe aucun dépôt de brevet ou de procédé Quinton, ni de protocole original

pour la fabrication d’un Plasma Marin

- il existe seulement des enregistrements du nom « Quinton ® » comme nom de

marque

 en Europe et aux États Unis pour « Laboratoires Quinton International » en

Espagne


- il n’existe qu’une seule façon de prélever l’eau de mer

- il existe selon le laboratoire différentes méthodes de fabrication et de

conditionnement

- depuis 1982 il n’existe aucun Plasma Marin enregistré comme injectable

Instantbiotop

Aide

Suivez-nous

©2023 par instantbiotop. Créé avec Wix.com

0
  • Facebook Social Icône